NATURE ET BIODIVERSITE  

En 2019 les acteurs de la Biovallée s’emparent de la thématique biodiversité et lancent un programme d’action « Nature » dans la vallée de Drôme pour la période 2020-2023. 

Un groupe d’entreprises, associations, collectivités, habitantes et habitants se constitue et se rencontre 3 à 6 fois par an pour définir et valider les orientations techniques du programme, c’est l’îlot Nature et Biodiversité.

Les associations Biovallée et Ecologie au Quotidien s’engagent dans le pilotage du programme, intitulé en 2020 : 

« Sous les arbres,…rejoignons nous ».

En ce moment

Démarrage du programme pour 2021-2022

Le recensement des projets de plantations (projets « nature ») pour l’hiver prochain a démarré. Retrouvez la lettre d’invitation et le programme général, largement diffusés dans toute la vallée.

Début des formations « nature »

8 premières dates autour de la plantation d’arbres sont proposées dès le mois d’octobre (gratuites et sur inscription). D’autres formations peuvent être proposées par des acteurs locaux.

De nouveaux outils numériques

Dont une cartographie des projets, des acteurs, une bibliothèque et un agenda partagés sont disponibles !

Ilot nature et biodiversité

Un groupe en ligne vous permet de participer et d’être informé des actualités, rencontres et productions de l’Ilot.

SOUS LES ARBRES …          

Rejoignons nous !

Les objectifs et le contenu du programme nature sont revisités chaque année pour atteindre des résultats adaptés aux enjeux identifiés dans la vallée de la Drôme : 

#ESPOIR

Participer à la naissance d’un plan global de protection de la biodiversité.

#POUVOIR D’ACTION

Redonner du sens et de l’intérêt à l’action collective d’intérêt général. 

#SENS

Faire grandir un récit collectif et désirable.

#LIENS

Renforcer les relations, les solidarités entre les habitantes et habitants.

Le plan d’action 2021-2022

Lancement

Octobre 

  • Recensement des acteurs et des projets
  • Formations et ateliers pédagogiques

Préparation

Novembre – Décembre

  • Partage de guides, outils et méthodologies
  • Mobilisation autour des projets locaux

Actions

Décembre – Avril

  • Commandes d’arbres et matériels
  • Chantiers collectifs et célébrations

    Apprentissages

    Avril – Aout 

    • Bilan collectif de l’édition
    • Université d’été

    Objectifs 2023

    BIODIVERSITE

    Terrains "refuges"

    Inventaires de Biodiversité

    Km de haies

    CONNAISSANCE

    Personnes formées

    Jours de transmission

    Structures formatrices

    Etablissements éducatifs

    ALIMENTATION

    Arbres fruitiers plantés

    Projets agricoles

    Jardins partagés

    MOBILISATION

    Participants

    Communes engagées

    Projets soutenus

    Entreprises donatrices

    HISTORIQUE

    Printemps 2019

    L’association Biovallée identifie la biodiversité comme un enjeu pour la vallée de la Drôme. Bien que riche de nombreux espaces protégés, d’une surface forestière importante, la vallée présente une certaine vulnérabilité vis à vis des effets du changement climatique. Un groupe de travail dit « îlot Nature et Biodiversité » se constitue pour établir un état des lieux de la situation, des objectifs et des pistes d’actions en s’appuyant sur une vingtaine de structures spécialisées et engagées sur ces sujets dans la Drôme et dans la vallée. 

    Les enjeux retenus à court terme :

    Participer à un système alimentaire local (production locale fruitière, transformation, évolution des modes de consommation, agro-foresterie)

    Renforcer et protéger la biodiversité ordinaire pour pallier aux effets du changement climatique (précipitations & sécheresses, refuges et nourriture pour la faune, espaces préservés pour la flore).

    Sensibiliser en action un maximum d’habitantes et habitants à l’autonomie alimentaire et à la préservation de la nature.

    Janvier 2020,

    Sous l’impulsion de l’association Ecologie au Quotidien, en collaboration avec l’association Biovallée, s’engage une action collective de plantations d’arbres, en lien avec l’Ilot Nature et Biodiversité.

    Le pépiniériste Jerôme Munoz « Pepin’hier », à Die, fait don de 700 arbres fruitiers de variétés anciennes aux communes et structures d’intérêt général de la vallée.

    L’opération est réalisée en 15 jours, se termine 3 jours avant le 1er confinement grâce au soutien des 3 inter-communalités, de 50 bénévoles pour arracher, étiqueter, transporter et planter les arbres sur 25 lieux.

    1er confinement,

    L’association Biovallée lance un recueil de projets, attentes et regards pour préparer un « après » COVID souhaitable, durable. Plus de 200 personnes y participent au travers de 50 contributions autour de 4 thèmes principaux : Economie, tourisme durable, solidarités, alimentation & agriculture.

    A la jonction entre les plantations d’arbres, les enjeux pour la biodiversité et ces aspirations, prend naissance un programme annuel et évolutif, ancré dans une longue tradition d’actions collectives agricoles et forestières locales : « Sous les arbres … rejoignons nous ! » 

    Alimentation et Agriculture

    Solidarités

    Tourisme durable

    Economie Locale 

    Septembre 2020 

    Avec le soutien renouvelé de Pepin’Hier (Die) et des Pépiniéres Veauvy (Crest), les associations Biovallée et Ecologie au Quotidien annoncent en septembre 2020, lors du Festiwild, l’ambition de replanter 10 000 arbres, sur trois années, dans la vallée de la Drôme sur les terrains dit « communs » (domaine public, sous convention d’intérêt général).

    Une projet qui s’appuie sur la participation et l’engagement d’un maximum de personnes et de structures (les moyens et la méthodologie sont explicités ci après).

    10 mois de travail ont rendu possible la plantation de 2000 arbres fruitiers dans plus de 115 lieux, avec l’aide de 60 collectifs et 30 partenaires locaux.

    Et, chemin faisant, 3000 € de financements privés ont été mobilisés pour les projets « nature », 50 cuves de récupération d’eau de pluie, l’organisation de 16 interventions sur site, la planification de 20 formations locales ou encore la publication d’une dizaine d’articles de presse.

    Retrouvez la Lettre de présentation envoyée aux structures éligibles, le formulaire papier, et la zone d’éligibilité.

    Retrouvez le Bilan 2020-2021, socle des propositions pour l’année 2021-2022.

    METHODOLOGIE

    I : Co-construction et co-portage des programmes annuels avec les différentes parties prenantes locales.

    II : Recensement et valorisation des projets « nature », identification des besoins techniques.

    III : Mise en oeuvre de conférences, ateliers, formations pour soutenir la structuration des projets « nature ».

    IV : Mobilisation locale et mise en oeuvre de chantiers collectifs.

    V : Bilan et perspective avec les porteurs de projets « nature », les forces vives locales.

    EVALUATION QUALITATIVE

    • – Organisation générale :  « Inégale en fonction des étapes du projet ».
    • – Impact locaux : « Extrêmement positif »
    • – Evaluation des parties prenantes :  « Beaucoup de positif et de potentiels »

    AXES D’AMELIORATION

    • – Accompagnement des porteurs
    • – Communication et pédagogie
    • – Diversifier les plantations
    • – Elargir à d’autres publics
    • – Faire le lien avec les sujets : Eau, Aménagement, Culture.
    MOYENS

    I: La mobilisation de groupes dans toute la vallée  autour de l’utilisation, l’aménagement, entretien, exploitation et la co-conception du programme.

    II : La montée en compétences des personnes et structures au  conférences, d’ateliers, de formations et d’accompagnement professionnels.

    III: Les réalisations réparties entre les services des collectivités,  les entreprises -associations locales et les bénévoles.

    IV: Le développement d’outils numériques : pour favoriser l’accès aux informations, la mise en réseau, la valorisation des projets « nature » et la coordination du programme.

    MOYENS HUMAINS 

    • – Biovallée : 90 jours (salariés)
    • – Ecologie au quotidien : 60 jours (salariés)
    • – Services Intercommunaux : 25 jours.
    • – Pépiniéristes : 10 jours
    • – Ilot/ Commission : 54 jours
    • – Porteurs de projets : 255 jours
    • – Planteurs : 771 jours

    Ces actions se construisent grâce à la participation de nombreux partenaires !

    logo CCCPS
    Logo CCVD
    logo CCD pays diois
    Logo CCVD
    Logo CCVD