Initié en juillet 2014, l’Oasis de Serendip est un projet d’aménagement et d’animation d’un tiers-lieu dédié à la transition, situé sur la commune de Eurre. Le projet, porté par un collectif de 11 habitants du territoire, est né d’un triple constat : nos modes de vie et de travail sont désormais incompatibles avec les enjeux que traversent l’humanité et la planète. Notre responsabilité vis-à-vis des générations présentes et futures dépasse les éco-gestes du quotidien ou la simple participation à des manifestations pour le climat. Il est urgent de bousculer notre quotidien et d’inventer de nouvelles manières de vivre et de travailler ensemble. 

En novembre 2015, l’association acquiert un ancien corps de ferme sur la commune de Eurre, avec 12 hectares de bois et de parcelles cultivables. Elle a pour cela recours au financement participatif. Après 2 années de tâtonnements (instabilité dans le collectif, temps nécessaire pour l’émergence d’une culture commune), le projet prend à partir de 2017 une dimension plus concrète : réalisation des premiers aménagements dans la ferme pédagogique et expérimentale, organisation de formations, d’événements culturels, marchés de producteurs, accueil de volontaires…

 

Aujourd’hui, l’Oasis de Serendip est devenu un véritable tiers-lieu rassemblant des individus, des collectifs, des associations et des entreprises engagées dans la transition, particulièrement sur les thèmes de l’agriculture durable, de l’éducation bienveillante, du tourisme responsable et de l’habitat participatif.


Petit à petit, c’est en effet un éco-système foisonnant qui s’est constitué autour du lieu : 

  • Plusieurs membres du projet de l’Oasis de Serendip ont participé à la création et au développement de l’Association Drômoise d’Agroforesterie qui forme les agriculteurs du territoire et diffuse des pratiques agricoles respectueuses de la planète : agroforesterie, agroécologie et agriculture sur sols vivants. Cela a aussi permis à l’Oasis de Serendip d’être lauréate du concours national « Arbres d’Avenir » en 2018.
  • A la suite de demandes de personnes souhaitant s’inspirer des méthodes utilisées pour l’aménagement du site, PermaLab est créé en 2017 : à la fois bureau d’études, organisme de formation et responsable de la mise en place de la ferme expérimentale à l’Oasis de Serendip, il compte aujourd’hui 3 collaborateurs et a été lauréat en 2019 du concours Ronalpia porté par l’association Biovallée ; 
  • Plusieurs membres du projet ont aussi été actifs dans l’émergence de la dynamique Biovallée, territoire apprenant, qui rassemble plusieurs centaines de personnes du territoire (parents, enseignants, éducateurs) impliquées dans la transition éducative ;
  • Le lieu héberge l’association Eliomatekou qui propose des services d’accompagnement à l’auto-construction, particulièrement sur des projets de bâtiments en ossature bois et la réalisation de structures légères et mobiles ;
  • Le lieu a servi de camp de base pour le groupe local des Eclaireurs De La Nature, qui proposent une synthèse entre la pédagogie scoute, la méditation de pleine conscience et la recherche d’une plus grande connexion avec la nature ; 
  • Cloé Bernat, productrice et transformatrice de PPAM, s’est installée sur le « mandala », un jardin de 1000m2 et propose sa production ;
  • Stéphanie Truchot développe son activité de création de jeux coopératifs en lien avec les outils d’intelligence collective et de gouvernance partagée ;

L’association l’Oasis de Serendip, de son côté, est à la fois active dans la coordination des activités du lieu (planning des chantiers, séjours et stages, logistique repas & hébergement, gestion de la boutique collective, gestion des inscriptions), son animation (organisation des journées découverte, de conférences, de marchés et d’événements culturels), et joue en parallèle un rôle d’incubateur pour permettre l’émergence de nouvelles activités (visites guidées du lieu et/ou de la région avec des ânes par exemple, transformation de produits agricoles). Elle compte un salarié depuis 2016. Deux autres embauches sont prévues (à temps partiel) pour début 2020, lorsque le chantier de rénovation du lieu sera terminé (ou tout au moins une partie).

L’association est aussi depuis juin 2019 membre du Conseil d’Administration de l’Association des Acteurs de Biovallée. Cela représente pour nous une étape importante de notre développement, plus tournée vers la création de lien local et la co-construction : en effet de nombreuses dimensions de la transition ne sont pertinentes que si l’on accepte de changer d’échelle, et d’unir nos énergies !

 

Vous pouvez visiter l’Oasis de Serendip à l’occasion de nos journées « découverte » qui ont lieu un samedi par mois de mars à octobre (voir toutes les dates sur notre site internet : https://www.oasisdeserendip.net/ 

Réseaux sociaux

Suivez nos dernières actualités

Le projet Biovallée se construit avec nos partenaires

Pin It on Pinterest

Share This