L’association Biovallée®

Une association au service du territoire

L’association Biovallée s’inscrit dans la continuité d’une longue histoire locale. Depuis mai 2012, elle oeuvre à soutenir et valoriser les initiatives locales au service de la transition écologique et sociale, à en impulser de nouvelles pour atteindre collectivement les objectifs de la Biovallée. Télécharger une présentation de l’association.

L’association Biovallée contribue à faire de Biovallée un territoire modèle en matière de transition écologique et sociale, par tous et pour tous.

Les lettres d’information

Juillet 2022

Rapport d’activité | Fête Biovallée | Ecologie et spiritualité

Juin 2022

AG et 10 ans | Ça chauffe | Réemploi dans le bâtiment

Le projet associatif

Contribuer aux politiques locales de transition et à leur cohérence en impliquant largement.

  • Animation de groupes dit « îlots » pour étudier,  approfondir et mettre en action les sujets.
  • Animation du réseau des partenaires et des acteurs du territoire pour mettre en relation et faire coopérer .

Accompagner l’émergence de projets qui participent à la transition écologique et sociale.

  • Coordination de projets et d’actions collectives à l’échelle de la vallée, pour soutenir les initiatives et renforcer les coopérations.
  • Mobilisation des porteurs de projets locaux autour de candidatures collectives et recherche de soutiens.

Fédérer et animer un réseau en s’appuyant sur les acteurs locaux.

  • Création de liens avec des outils numériques et des rencontres entre adhérents et adhérentes entreprises, associations, collectivités, habitantes et habitants.
  • Mise en réseau et conseils au quotidien, à partir des besoins exprimés par les membres de l’association.

Capitaliser et transmettre largement les savoirs communs, en lien avec le projet Biovallée.

  • Organisation de conférences, d’ateliers, de formations et d’accompagnements pour diffuser les pratiques et les savoirs.
  • Capitalisation, assemblage et valorisation des connaissances disponibles et utiles aux initiatives locales.

Faire modèle au niveau régional, national et international.

  • Accueil de délégations et de groupes de chercheurs, collectivités, entrepreneurs et universitaires à la découverte des pratiques locales.
  • Promotion des initiatives des adhérents et adhérentes auprès des médias et réseaux locaux, nationaux internationaux.

 

Le fonctionnement

L’organisation en archipel 

L’archipel est une métaphore pour décrire le fonctionnement souhaité pour l’association.

Les « îlots » sont des groupes de personnes et de structures adhérentes ou partenaires. Suivis par des membres du CA et validés par les instances de l’association, ils participent à définir ses orientations et ses projets au quotidien. 

Leurs membres sont aussi  force de proposition sur leur fonctionnement et leurs objectifs. Ils favorisent ainsi la mise en oeuvre de projets collectifs, de partenariats avec d’autres associations, collectivités, entreprises,  habitantes et habitants de la vallée.

Les projets 

Issus des ilôts, de la communauté d’adhérents et de sympathisants, de nombreux projets sont conduits par l’association.

Sous la supervision du bureau et du directeur, l’équipe salariée anime et coordonne différents projets en lien avec les îlots pour atteindre les objectifs de l’association, au service du territoire.

Ces projets visent des objectifs précis, s’appuient sur des organisations spécifiques pour mener à bien les actions prévues. Chaque projet nécessite des compétences différentes sur le territoire et demande à l’association d’assurer différents rôles.

Une dynamique collective

Les adhérentes et adhérents

Le nombre d’adhérents est en augmentation constante depuis 2012. La part des habitantes et habitants s’est considérablement développée, preuve d’une dimension participative toujours plus importante au sein de l’association.

L’association comptait 275 adhérents à jour de cotisation en 2021 (consulter la liste). Ils sont répartis au sein de 4 collèges : les entreprises, les collectivités, les associations et les habitantes et habitants.

Les structures et personnes extérieures au territoire de Biovallée peuvent devenir sympathisantes. Elles sont membres de l’association, sans droit de vote.

L’association rassemble ainsi une communauté de près de 500 personnes morales et physiques, adhérentes et sympathisantes au cours de ces 3 dernières années.

La gouvernance

Le conseil d’administration est composé de 24 personnes, issues à parts égales de chaque collège (voir le trombinoscope). Il est renouvelé par tiers à l’occasion de l’assemblée générale annuelle. Il élit en son sein un groupe de personnes qui constitue le bureau (10 personnes).

Ces instances remplissent principalement les fonctions suivantes :

  • Assemblée générale : validation des orientations stratégiques et renouvellement des instances
  • Conseil d’administration : animation de la stratégie, la prospective et la vie du réseau
  • Bureau : exercice de délégations et fonctions supports, arbitrages

Cet engagement bénévole est appuyé par une équipe salariée de 6 personnes, pilotée par le Secrétaire Général avec l’appui du Bureau.

Les évolutions historiques

2012-2016 : « Vallée innovante et vivante» | « La vallée du vivant »

À ses débuts, l’association participe à la promotion de la marque Biovallée. Elle accueille des délégations en visite. Elle anime un observatoire des pratiques locales. Avec ses adhérents, elle amorce des groupes de travail thématiques. Elle développe des outils pour améliorer leurs pratiques environnementales et sociales. Elle étudie les synergies en matière d’écologie industrielle et territoriale (EIT).

L’association accompagne le développement de programmes portés par les intercommunalités comme « Biovallée énergie » (objectif Territoire à énergie positive, plateforme de rénovation énergétique des bâtiments, etc.).

LES STATUTS 2012

2015 : « Biovallée pour tous et par tous » | « Gouvernance partagée »

L’association Biovallée fait le choix d’une organisation par collèges. Les membres sont identifiés comme acteurs économiques, associatifs et institutionnels.

En 2016, le projet associatif vit un tournant important : l’équipe salariée, le bureau et les méthodes sont renouvelés. De nouvelles orientations sont définies.

2017 : « Eco-territoire de référence » | « Territoire école »

L’association ouvre un quatrième collège pour intégrer directement les habitantes et habitants du territoire. Elle élargit son objet social initialement centré sur « la promotion et la gestion de la marque Biovallée » vers « la promotion du développement durable par tous ».

LES STATUTS 2017

2018-2020 : « Territoire rural européen de référence » | « Territoire d’Innovation Biovallée »

Grâce à un engagement inédit de ses adhérentes et adhérents, l’association fédère les acteurs d’une filière locale autour du 1er colloque des Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales (PPAM). Elle obtient l’engagement de l’Etat en faveur d’un plan d’investissement de plusieurs millions d’euros dans la Biovallée, via l’intervention de la Caisse des Dépôts et Consignations (Territoire d’Innovation Biovallée).

De nombreux temps de rencontres sont proposés : conférences et « Entretiens de Biovallée », formations et master class avec le Territory Lab, petits déjeuners du développement durable, etc. Un incubateur rural expérimental est coordonné avec Ronalpia et Initiatives Val de Drôme pour soutenir les porteuses et porteurs de projets à impact dans la vallée.

LE RAPPORT D’ACTIVITE 2020

LE PROCÈS VERBAL DE L’AGE DU 10 DECEMBRE 2021

LES STATUTS 2021

2021-2022 : Fort développement 10 ans après sa création

L’assemblée générale de l’association Biovallée s’est tenue le 6 juillet dernier. L’occasion de présenter les nombreux nouveaux projets engagés : révision de la gouvernance de l’association, décollage du Territoires d’Innovation Biovallée, première étude sur l’économie circulaire de l’eau (Reuse), création de la communauté J’entreprends en Biovallée, renouvellement de Sous les arbres, etc.

Plus d’infos | Rapport d’activité 2021 de l’association Biovallée

L’association a su mobiliser de nouvelles ressources. Son équipe salariée a doublé en un an, passant de 3 à 6 personnes. Son budget a augmenté en conséquence, de 120 000 euros en 2019 à 325 000 euros en 2021.

Le conseil d’administration, intégralement réélu à la fin de l’année dernière, entame ainsi l’année 2022 dans de bonnes conditions : une gouvernance clarifiée, une équipe renforcée et investie, des actions et un budget consolidés.

Lire aussi | Retours sur l’assemblée générale extraordinaire 2021

Le mandat confié à ces hommes et ces femmes, à parité dans le conseil, débute alors que l’association Biovallée fête ses 10 ans.

Cadre formel

La marque Biovallée est une marque dite « produit » déposée en 2002 par la communauté de communes du Val de Drôme en Biovallée.

L’association Biovallée dispose d’un contrat de licence d’exploitation renouvelé en 2017 avec la communauté de communes. L’affiliation à l’association ouvre un droit d’usage de cette marque. L’adhésion permet à une structure d’indiquer la mention « en Biovallée » ou « adhérent de l’association Biovallée ». Un adhérent producteur de produits alimentaires doit justifier d’une certification bio (AB, Ecocert, Demeter, etc.) pour pouvoir utiliser la marque (conformément à la jurisprudence « Danone » relative à « Biofidus »).

Usages

Plus largement, le terme Biovallée est utilisé pour désigner le territoire géographique du bassin versant de la rivière Drôme (vallée de la Drôme et Diois). Mais aussi le projet territorial de transition, décliné en objectifs à atteindre en 2030, 2040, 2050. Il vise à améliorer ou maintenir la qualité de vie, réduire la dépendance des activités locales aux ressources fossiles et améliorer la résilience, etc.

A l’usage, Biovallée est devenue une identité territoriale, marqueur d’une façon de penser, de travailler, de vivre… mais aussi de voyager et accueillir comme destination touristiqueLa rivière Drôme, les plantes à parfums, aromatiques et médicinales, les éco-hébergeurs, les agriculteurs bio, la Clairette, le Picodon, la richesse des écosystèmes naturels, etc. sont autant de symboles forts de cette Biovallée.

Les récits locaux rejoignent progressivement le récit du territoire, sa promotion et son développement.

Garanties

Durant la période 2012-2016, l’association mobilise une centaine d’entreprises, communes et associations. Elle décline la charte d’engagement en une grille d’évaluation et propose des audits pour évaluer les progrès des adhérents.

La complexité d’une telle démarche d’amélioration continue, difficilement adaptée à la diversité des adhérentes et adhérents, invite l’association à développer d’autres propositions pour inciter le passage à l’action.

Entre 2018 et 2020, l’association ré-ouvre ces sujets en lien avec les différents îlots, fait des propositions d’améliorations concrètes dans le cadre de ses projets. Des outils sont expérimentés depuis 2020 auprès de personnes et structures volontaires avant d’être généralisés.

A ce jour, les adhérentes et adhérents s’engagent formellement, de manière simplifiée, en acceptant les statuts et la charte d’engagements. Mais surtout ils se mobilisent en participant à des actions concrètes et mesurables.

L'association Biovallée se construit avec ses partenaires

logo CCD pays diois
logo CCD pays diois
logo CCCPS
logo CCD pays diois
logo CCCPS
Logo CCVD
logo CCCPS
logo CCD pays diois