29.10.2019

 

Peut-on relocaliser notre alimentation ? Quels effets cela aurait-il sur les emplois, les terres agricoles nécessaires, sur l’environnement ? Terre de liens, qui a été fondé à Crest, tente d’y répondre avec la plateforme Parcel. Un site gratuit et interactif pour aider les décideurs locaux, les agriculteurs et les habitants à changer leur mode de consommation.

 

Tout est parti de l’association Terre de liens Normandie, en 2013. Un début de plateforme, destiné à calculer le nombre d’agriculteurs nécessaires pour une production alimentaire locale a été lancé, une sorte de « convertisseur alimentaire ».

 

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant ici ! 

 

Et pour participer à la réflexion sur l’alimentation durable dans la vallée : Plateforme Biovallée

 

En partenariat avec l’association Biovallée, Le bec, journal numérique de la vallée de la Drôme, vous propose une revisite de ses reportages sous un angle thématique. Découvrez leurs travaux sur l’alimentation durable! 

0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
x

Les associations Biovallée et Ecologie au Quotidien sont depuis longtemps engagées dans des actions de transition écologique. Leur vocation est de promouvoir et aussi d’initier les bonnes pratiques permettant d’orienter le territoire Biovallée vers une amélioration continue. La préservation de la biodiversité, parfois sa résilience, sont un objectif essentiel.

A l’initiative d’un programme nature, les 2 associations vous invitent à participer à l’action « Sous les arbres … rejoignons nous ! » qui débute ce 13 Novembre 2020.

« Sous les arbres » parce que ceux-ci sont indispensables à notre environnement, ils sont les poumons de la planète, et nous nous devons de les préserver.
« Rejoignons-nous » parce que nous souhaitons réussir à mobiliser une communauté qui ait envie de prendre soin de notre vallée, par des actions concrètes, des initiatives chaque jour plus fortes, plus nombreuses, plus collectives.
Ce programme vise la replantation d’au moins 10 000 arbres à partir du 20 février 2021 sur les espaces « communs* » des 100 communes, associations, de la Vallée de la Drôme, avec le soutien des habitants et habitantes, des entreprises, des associations et des collectivités locales.Vous êtes une structure d’intérêt général ? pour déposer votre projet  rendez vous sur : https://biovallee.letsco.co/sous-les-arbres-rejoignons-nous/