Vélodrôme #5: arrangements avant une vraie ambition

09.08.2019

Dernière étape de « notre » VéloDrôme, Saillans – Die, un parcours oublié des planificateurs, faute d’une vraie motivation.Les cyclistes militants, qui ont planché sur la question, ont pourtant matière à tracer la voie.

Pas d’invité spécial pour cet ultime épisode de notre feuilleton Vélodrôme. Il nous semblait naturel, pour ce qui est de la dernière section, Saillans-Vercheny, revenant à la communauté de commune 3CPS, d’interviewer Franck Monge, maire de Vercheny passablement impliqué dans le projet. Mais, las, Monsieur Monge a refusé sa contribution dans nos colonnes. « Je ne souhaite pas répondre à votre média, merci d’en prendre bonne note », nous dit l’élu sans d’autre explication. Nous ferons donc sans.« Une étude sera lancée en 2020 pour étudier la faisabilité d’une poursuite de l’itinéraire jusqu’à Aurel/Vercheny, répond pour la 3CPS Lucie Lefranc, chargée de communication. Les contraintes techniques sont beaucoup plus fortes sur cette partie de l’itinéraire. La topographie va certainement demander des études techniques assez poussées pour s’assurer de la faisabilité des ouvrages (notamment pont au-dessus de la Drôme). » Un discours nuancé par quelques anonymes, pour lesquels « La vélodrome s’est arrêtée à l’Ouest de Saillans, juste avant les vrais investissements. Ils n’iront pas plus loin ».

 

https://youtu.be/zFAmxPfNwBs

Retrouvez l’intégralité de l’article en cliquant ici ! 

En partenariat avec l’association Biovallée, Le bec, journal numérique de la vallée de la Drôme, vous propose une revisite de ses reportages sous un angle thématique. Jusqu’au mois de Mars découvrez leurs travaux sur les mobilités !