Le 09 Mai 2019, vous étiez 55 personnes présentes. Entreprises, associations, collectivités, citoyens de la vallée, adhérents de l’association Biovallée, mobilisés pour échanger autour de la marque Biovallée. Quel est le sens de cette soirée ? 

2012: La marque Biovallée est étroitement liée à la création de l’association Biovallée. Une marque pour valoriser les « produits » de la vallée,  un nom pour désigner le projet de transition de la vallée de la Drôme, une association pour en coordonner l’utilisation. Une charte est conçue à cette période, pour préciser les conditions d’utilisation de « Biovallée ». 

2012-2016 : Durant cette période l’association mobilise une centaine d’adhérent chaque année. Elle décline la charte en une grille d’auto évaluation et propose des audits pour évaluer les progrès des adhérents. Dans le cadre du GPRA, des outils de communication sont conçus pour promouvoir le projet de territoire, et les adhérents utilisateurs de la marque. Des films, émissions radio, un site internet, une plateforme numérique voient le jour. 

Un travail considérable est réalisé durant cette période par plusieurs structures du territoire pour mieux comprendre les typologies, spécificités, attentes des adhérents, pour évaluer les potentiels d’actions sur le territoire, notamment en terme d’économie circulaire (alors intitulé EIT), d’alimentation  (Systèmes Alimentaires Durable), de pratiques agricoles (Agro écologie), de formation/transmission (Observatoire des pratiques et Territoire Ecole Biovallée- le Campus )la gestion de l’eau (SMRD), développement des énergies renouvelables et des rénovations thermiques (TEPOS, TEPCV, plateforme de rénovation) . La fin du GPRA marque la fin d’une période, la fin de financements, une étape de bilan pour de très nombreux projets du territoire. Un période de ralentissement, de bilan et de mise à jour de l’association et du projet Biovallée (Biovallée 2040)

2017 : L’association fait son bilan. La gouvernance et l’équipe salariée se renouvellent et s’ouvrent pour accueillir les habitants de la vallée. Les retours sur le triptyque -Marque, Grille d’évaluation, Charte- sont mitigés; il révèlent une trop grande complexité. Le projet « Biovallée 2040 » Illustre des résultats à atteindre, propose un cap. Sa déclinaison reste à définir entre les acteurs du territoire. 

2018-2019 : L’association se relance. Des moments de rencontres et de réflexions –petit déjeuners, conférences, ateliers, réunions publiques – permettent de renouer les liens. 

La candidature au TIGA- démarche visant à financer une partie du projet de développement de Biovallée pour les 10 prochaines années– réunit les trois inter-communalités, de nombreuses associations et entreprises de toute la vallée. Elle permet une première déclinaison opérationnelle et collective du projet Biovallée. 

2019 : L’association se développe. En s’appuyant sur le projet présenté au Ministère, l’association souhaite faire évoluer le triptyque -Marque, Grille d’évaluation, Charte-favoriser l’appropriation, l’utilisation de Biovallée par l’ensemble de ses adhérents, et soutenir les initiatives de transition dans toute la vallée. 

Vous trouverez dans le corps du texte des liens vers différents documents pour approfondir votre compréhension du sujet.

0 0 voter
Évaluation de l'article
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
x

Les associations Biovallée et Ecologie au Quotidien sont depuis longtemps engagées dans des actions de transition écologique. Leur vocation est de promouvoir et aussi d’initier les bonnes pratiques permettant d’orienter le territoire Biovallée vers une amélioration continue. La préservation de la biodiversité, parfois sa résilience, sont un objectif essentiel.

A l’initiative d’un programme nature, les 2 associations vous invitent à participer à l’action « Sous les arbres … rejoignons nous ! » qui débute ce 13 Novembre 2020.

« Sous les arbres » parce que ceux-ci sont indispensables à notre environnement, ils sont les poumons de la planète, et nous nous devons de les préserver.
« Rejoignons-nous » parce que nous souhaitons réussir à mobiliser une communauté qui ait envie de prendre soin de notre vallée, par des actions concrètes, des initiatives chaque jour plus fortes, plus nombreuses, plus collectives.
Ce programme vise la replantation d’au moins 10 000 arbres à partir du 20 février 2021 sur les espaces « communs* » des 100 communes, associations, de la Vallée de la Drôme, avec le soutien des habitants et habitantes, des entreprises, des associations et des collectivités locales.Vous êtes une structure d’intérêt général ? pour déposer votre projet  rendez vous sur : https://biovallee.letsco.co/sous-les-arbres-rejoignons-nous/