Deux nouvelles conventions ont été signées à l’automne 2022 avec Agribiodrôme et la Chambre d’agriculture. Elles soutiennent des opérations inscrites dans l’axe « Agroécologie et bioéconomie » du projet Territoires d’innovation – Biovallée. L’enjeu : améliorer la résilience de l’agriculture aux changements climatique et alimenter la prospective agricole du territoire.

 

L’opération portée par Agribiodrôme a comme finalité l’accompagnement de groupes d’agriculteurs biologiques et non biologiques vers la transition agroécologique.

Elle vise à améliorer la résilience des fermes du territoire Biovallée face aux aléas climatiques et économiques à travers :

  • Le développement de la pratique du pâturage sous verger
  • Le développement des alternatives au cuivre en viticulture
  • La pérennisation des systèmes maraîchers du territoire
  • Le développement de la biodiversité fonctionnelle dans les fermes
  • L’amélioration de la gestion de la fertilité des fermes

L’accompagnement d’Agribiodrôme sera donc à la fois spécifique à certaines filières (viticulture, maraîchage, couple élevage et arboriculture) et transverse (biodiversité, fertilité…) pour permettre à toutes les fermes de progresser.

 

L’opération portée par la Chambre d’Agriculture est orientée sur l’expérimentation et la diffusion de nouvelles pratiques culturales plus respectueuses des sols et des écosystèmes.

Ses objectifs sont l’atténuation et l’adaptation au changement climatique au travers de 3 projets :

  1. Des essais sur la résilience des prairies et cultures fourragères face au changement climatique en vallée de la Drôme.
  2. Des journées de communication technique basées sur des démonstrations d’essais et échanges autour des diverses méthodes de protection et d’enrichissement des sols via les matières organiques.
  3. Des actions à déployer, à moyen terme, à l’issue des premiers résultats de la démarche « adaptations au changement climatique » menée par la Chambre d’Agriculture et de la démarche prospective agricole et alimentaire à horizon 2050 menée par la Communauté de Communes du Val de Drôme.

 

Ces deux opérations s’inscrivent dans le laboratoire scientifique et technique de la transition agroécologique du projet Territoires d’Innovation Biovallée, dont la coordination est assurée par la communauté de communes du Val de Drôme. Le laboratoire réunit une dizaine de partenaires qui participent à une réflexion prospective définissant des stratégies d’adaptation partagées et souhaitées pour l’agriculture du territoire.

L’objectif est de mobiliser, de réinterroger collectivement les modèles et les pratiques agricoles dominantes et d’aller vers des systèmes encore plus ambitieux, exigeants et respectueux du territoire.